Le monde a besoin d’un nouveau paradigme pour accom­pagner l’humanité sur un chemin harmonieux qui préser­vera la planète et les Hommes. Voici 9 fondamentaux pour se mettre en mouvement ainsi que des points d’entrée si vous souhaitez le suivre.

Des actions individuelles au service d’enjeux globaux

C’est article a été publié sur le blog de Ethic Groups. Les enjeux écologiques, sanitaires et économiques actuels nous montrent combien il est difficile de mobiliser et de rassem­bler autour d’une cause commune. A l’échelle individuelle et collective, comment faire pour nous mettre en mouvement vers un nouveau mode de fonctionnement ?

Après une introduction sur les enjeux actuels pour soutenir les actions individuelles au service d’enjeux globaux, l’auteur détaille 9 fondamentaux pour bâtir un nouveau mode de fonctionnement plus participatif et coopératif et ainsi agir ensemble au bien vivre ensemble.

Nous pouvons être convaincus que c’est en pariant sur l’in­telligence collective, l’intelligence émotionnelle, la bien­veillance, la sollicitude, la simplicité et en élevant notre conscience jusqu’à la pleine conscience du tout et de soi que nous pourrons bâtir un nouveau mode de fonctionnement plus participatif et coopératif pour agir ensemble et bien vivre ensemble.

BLOG Ethic GROUPS

9 fondamentaux pour se mettre en mouvement

Les mettre en œuvre c’est se donner les moyens de se mettre en mouvement individuellement et collectivement dans son activité professionnelle :

  1. S’accomplir et progresser
  2. Conscientiser le sens du travail
  3. Développer le sentiment d’appartenance
  4. Percevoir la reconnaissance
  5. Créer un climat de confiance
  6. Favoriser le travail en coopération
  7. Contribuer à la société
  8. Prendre des initiatives au bon niveau
  9. Être en accord avec ses talents

Lire l’article complet et le commentaire de l’auteur sur chacun des points : À la recherche d’un nouveau paradigme social

Par où puis-je commencer ?

Les réseaux, lieux, initiatives et écrits sont nombreux pour initier son aventure personnelle et professionnelle au service des ces enjeux. Je souhaite vous partager mes points d’entrées, ceux par lesquels j’essaye de tracer un chemin harmonieux au service du mieux vivre ensemble.

Opteos

Opteos une coopérative d’activités et d’emplois singulière (une CAE). J’ai rejoint les coopérateurs actuels il y a quelques jours après avoir été en lien pendant des années avec certains d’entre eux. Son mode de fonctionnement s’inspire des dynamiques de développement de biens communs et utilise fortement les outils numériques pour soutenir l’intelligence collective. La coopérative idéale pour celles et ceux qui souhaitent se lancer en commun dans l’entrepreneuriat salarié. Elle est basée dans le Nord (59).

Les communs et les budgets contributifs

Les biens communs, ou tout simplement communs, sont des ressources, gérées collectivement par une communauté, celle-ci établit des règles et une gouvernance dans le but de préserver et pérenniser cette ressource

https://lescommuns.org/

Concevoir une activité sur un bien commun est une façon indirecte de se mettre en mouvement dans ce nouveau paradigme social. Vous devez déployer de nouvelles façons de s’organiser et fonctionner ensemble. Dans ce cadre, je contribue au développement d’un outil informatique Open Source permettant de suivre de budgets contributifs. Les budgets contributifs sont une des modalités permettant de fonctionner financièrement et différemment autour d’une chose commune.

Commencez votre exploration de ce monde fait de communs ici : https://lescommuns.org/

La Couveuse Associative Autogérée et Autonome : C3A

C’est une association à but non lucratif dont le principal objectif est de permettre à ses membres de tester des activités à vocation professionnelle. Son mode de fonctionnement agile et autogérée est comme une école de l’entrepreneuriat de soi dans un cadre de solidarité collective. En y participant, les adhérents y apprennent ces nouveaux modes de fonctionnement plus participatif et coopératif tout en leur permettant d’essayer des chemins sans avoir à changer de statut social.

Son fonctionnement est actuellement adapté jusqu’à une douzaine de membres : en savoir plus sur la C3A. Si vous souhaitez créer votre C3A ou être mis en lien avec des collectifs expérimentant ce modèle d’organisation, contactez-moi.

Et encore et encore

Pour terminer pêle-mêle, voici quelques activités et services auprès desquelles j’interviens et qui sont au service du développement de ces nouveaux modes de fonctionnement :

  • KPA-Cité pour favoriser l’émergence de coopératives ouvertes en cœur de quartier
  • Koweb pour cultiver l’intelligence, la bienveillance et la dynamique collective grâce à la facilitation numérique humaniste

Bienvenue dans ce nouveau monde 🙂